Histoire & géographie

Située sur la rive droite de la Garonne, en aval du Port de la Lune, Lormont bénéficie d'une façade fluviale privilégiée.

Cette position fit d'abord de Lormont un site défensif. Son château, posé stratégiquement sur les hauteurs de la ville, fut propriété de la couronne d'Angleterre durant son règne sur l'Aquitaine puis de l'Archevêché de Bordeaux avant de devenir propriété nationale en 1789. De nombreux événements marquants de l'Histoire de France s'y déroulèrent, dont les négociations qui mirent fin à la guerre de Cent Ans.

Lormont fut également un port et une bourgade prospères, célèbre pour le charme de son rivage et de ses coteaux. Ses terres fertiles et vinicoles, ses activités de batellerie, de pêche, de construction navale et le passage par eau d'une foule de voyageurs firent de Lormont la plus importante des banlieues de Bordeaux, appréciée pour ses coteaux ombragés et l'animation de ses guinguettes. Parlementaires, négociants et autres bourgeois bordelais y construisirent de vastes domaines, de belles demeures, des châteaux et des résidences campagnardes. Le charme de Lormont attirait également de nombreux poètes, femmes et hommes de lettres.

A partir du XVIIIème siècle, Lormont s'industrialise autour de la construction navale, de la conserverie alimentaire, de la cimenterie. Au fil des années, la petite ville rurale de 3000 âmes laisse place à une ville qui prospère, s'étend, s'urbanise et s'équipe de nombreuses installations scolaires, sportives et culturelles.

Pour en savoir plus sur Lormont :
Petite histoire de Lormont, de Sylvain Trebucq (éditions Pyrémonde/2006)