Parcs et jardins

Le parc de l’Ermitage

Issu d'une ancienne friche industrielle oubliée, le parc de l’Ermitage est un trésor de nature au cœur de Lormont. Unique dans l'agglomération bordelaise par sa dimension écologique, il est un des maillons du Parc des Coteaux reliant du nord au sud les communes de Floirac, Cenon, Bassens et Lormont.

Situé en bordure de Garonne, le parc abrite une faune et flore d’une grande diversité ainsi que des espèces végétales rares (orchidées, chênes du Maroc). Creusé sur la grande faille de la vallée de la Garonne, le site présente également un grand intérêt géologique. Le lac en contrebas est un écosystème riche abritant cistudes, grenouilles, hérons cendrés, grèbes ou aigrettes. La baignade y est strictement interdite. Reconnu zone naturelle d'intérêt écologique, floristique et faunistique (ZNIEFF), le site est un espace préservé qui invite au plus grand respect. La quiétude qui y règne fait oublier la ville pourtant toute proche. Les nombreux cheminements et sentiers permettent de le sillonner en famille. On peut même y séjourner une nuit dans le refuge périurbain « Nuage », posé sur la berge ouest (ouvert de mai à octobre).

Le parc du haut Carriet

Le parc du haut Carriet, niché sur le haut du coteau, surplombe majestueusement la Garonne. Sa topographie et sa proximité avec le Pont d'Aquitaine font de cet ancien arboretum un espace vert atypique à découvrir. Méconnu du grand public, le parc présente une belle et copieuse végétation : pelouses, séquoias, cèdres et autres essences classiques. Il constitue un lieu bucolique agréable pour se promener, s'oxygéner, y pratiquer les arts martiaux tout en profitant d'un magnifique point de vue. 

Le parc du Bois fleuri

 En limite du bourg ancien et d'un quartier en pleine réhabilitation urbaine, le parc du Bois fleuri est un agréable espace de détente et une véritable bouffée d'oxygène. Ses massifs fleuris offrent au printemps une débauche de couleurs vives. Sa vaste pelouse arborée invite aux jeux et aux pique-niques improvisés. Les arbres, chênes, platanes, bosquet d’ifs ainsi que l’unique et remarquable cèdre centenaire offrent l’ombrage et le calme appréciés pour des pauses lecture ou musicale et des siestes salvatrices. Le château, tout droit sorti d’un conte de fées, rappelle Neuschwanstein, le célèbre château de Louis II de Bavière. Un projet de réhabilitation est à l’étude. Non loin, la médiathèque a permis à cet espace de trouver une seconde jeunesse. Le parc devrait prochainement être agrémenté d'une aire de jeux pour les enfants. 

Le parc des Iris

Le parc des Iris domine le haut du parc de l'Ermitage et dévoile une vue imprenable sur le Port de la Lune. Ceinturant le magnifique château de style Louis XIII, il constitue un espace vert très apprécié des familles et offre un véritable coin de campagne en ville. Il dispose de quelques équipements (tables de pique-nique et aire de jeux) et abrite la ferme pédagogique dont les nombreux animaux font le bonheur des petits et des grands. Ces 5 hectares de nature préservée cachent également plusieurs arbres centenaires et remarquables dont un chêne pédonculé à la forme originale. Le parc des Iris est une bonne entrée en matière pour poursuivre vers le parc de l’Ermitage en contrebas.

L’esplanade François Mitterrand

L’esplanade François Mitterrand entoure l'Espace citoyen Génicart qui abrite les services scolaires et sportifs de la ville. Ce secteur a fait l’objet d’une profonde requalification urbaine et paysagère. C’est aujourd’hui un espace multifonctionnel autour de services et d'équipements publics récents tels que le collège Montaigne, le pôle Brassens Camus et le tout nouveau Pôle solidarité. Les aménagements paysagers privilégient les modes de déplacement doux, piétons et cyclistes et invitent à se promener, se détendre et jouer pour les plus jeunes. L’esplanade assure la liaison entre le centre bourg, le quartier Bois fleuri, la station tramway de l’avenue de la Libération et le nouveau quartier de la Ramade. De nouvelles démolitions interviendront prochainement au profit d'aménagements paysagers complémentaires.

Le parc des Akènes

Le parc des Akènes trône au cœur du nouveau quartier de la Ramade. Cet îlot arboré est conçu pour favoriser les rencontres, la détente et les loisirs. Plaine fleurie, murets, verger, noues, boisements et venelles offrent une respiration pour la faune et la flore, participant au maintien vital de la biodiversité sur le site. Des paysages à contempler et surtout à pratiquer.

Le jardin de l’Oasis

Le jardin de l’Oasis est adossé au coteau de Carriet. Ce surprenant potager bio en terrasses est un lieu collectif et partagé par les habitants. Chacun est libre de s’y investir en aidant à sa mise en culture et à son entretien, de partager et d'échanger savoirs et techniques. Les personnes qui donnent un coup de main bénéficient du plaisir de récolter et de consommer les légumes. Le reste de la production est proposé à la vente à un prix symbolique. Une mini ferme située non loin fait le bonheur des enfants. Ce jardin est porté par l’association Didée, soutenu par la Ville de Lormont et Domofrance.

Le bois du Grand Tressan

 Le bois du Grand Tressan, situé en bordure de la rocade rive droite, constitue un espace boisé classé intéressant abritant quelques chênes centenaires. Peu fréquenté et pourtant très agréable, on peut y faire de belles promenades avec les enfants en empruntant ça et là les multiples sentiers d’usages qui le traversent. Avec un peu de chance, vous pourrez y observer des chevreuils, surtout si vous y venez tôt le matin. En février, le sous bois regorge de jacinthes sauvages. Le bois se prolonge par une très jolie prairie naturelle propice aux jeux de ballon.

L’étang du Grand Tressan

 Ce petit étang situé rue de la Chataigneraie est un bassin de recollement. Espace boisé, un peu marécageux, ce point d’eau mérite d’être découvert par l’ambiance qui s’en dégage. Bordé de cyprès chauves aux résurgences (pneumatophores) remarquables et de beaux platanes, cet endroit offre le calme, l’ombre et la fraîcheur pour qui veut s’y attarder ou y jeter l’hameçon.

Informations annexes au site