Grands projets

Les Cascades de Garonne

Le projet des Cascades de Garonne prend racine il y a une dizaine d'années après la redécouverte sur Lormont d'un forage géothermique inexploité depuis 40 ans et dans le même temps, la fin du programme de mise en valeur et de réhabilitation du parc l'Ermitage. Ce parc dont la Mairie a fait l’acquisition suite à l’arrêt de l’exploitation de la carrière et de la cimenterie des Ciments Français.

Une partie excentrée fut alors achetée par le 1 % logement (Clairsienne) pour porter et maîtriser, en accord avec la Mairie, un projet d’aménagement.

La mairie accompagnée par le 1 % logement ont de ce fait décidé de porter un projet d'intérêt métropolitain autour de la thématique de l'eau et du bien-être, sur ce lieu et en utilisant les ressources en eau chaude naturelle. Une phase de réflexion a été lancée pour aboutir à la définition d'un projet de centre aqualudique.

Ce projet extrêmement ambitieux qui aura un rayonnement métropolitain, départemental et régional a été porté par la Société d'Economie Mixte Mont des Lauriers au sein de laquelle la Ville Lormont est actionnaire majoritaire accompagnée par la société Domofrance (1 % logement également)

 L’ambition de ce projet est de proposer à l'ensemble de la population métropolitaine ainsi qu'aux touristes de plus en plus nombreux en Gironde, un équipement tourné autour du bien-être dans un écrin de nature avec une vue unique sur Bordeaux et le port de la lune.

Après un premier projet qui n'a pu aboutir faute de viabilité économique, la SEM a relancé un appel à projet en gardant les fondamentaux définis précédemment et en cherchant un groupement d'entreprises qui porterait l'investissement, l'exploitation, ainsi que l'aménagement général.

Une réponse groupée des sociétés Emergence, ADIM et de la société d'exploitation Vert Marine ont remporté cet appel à projet notamment grâce à la qualité de leurs propositions économiques et architecturales.

Olivier Brochet du cabinet Brochet/Lajus/Pueyo a proposé un bâtiment parfaitement intégré à l'environnement du parc des Coteaux en utilisant subtilement le belvédère naturel qui accueillera le centre aqualudique et offrira une des plus belles vues de Bordeaux.

 

Ce centre qui devrait ouvrir à l'horizon 2020 permettra aux familles de venir profiter d'une eau chaude naturelle à plus de 30° mais accueillera également des publics plus spécifiques (sportifs, seniors, femmes enceintes...), Spa, hammam, jeux d’eau, relaxation...autant de plaisirs ouverts à tous.

Avec une fréquentation de plus de 300 000 visiteurs par an attendue, cet équipement sera un véritable pôle d'attractivité pour la Rive Droite.

Les Cascades de Garonne

La Buttinière

La métropole a engagé le programme «50 000 logements» qui vise à produire du logement neuf abordable (2500 € le mètre carré) sur des sites aujourd'hui dépourvus de logement.

 La ville de Lormont s'est portée candidate pour que le site de la Buttinière puisse intégrer cet appel à projet.

Après un concours d'architecture lancé par Bordeaux Métropole, le cabinet Belin accompagné du cabinet d’architectes RCR-Artotec ont été retenus pour réaliser le projet de la Buttinière.

Uniquement composé de logements dans un premier temps, ce projet s'est enrichi par l'apport collectif des acteurs du territoire pour devenir un projet multiforme situé à la porte d'entrée de la métropole, au cœur des Coteaux de Garonne.

Il est désormais constitué d'un Pôle d'Innovation Sociale au sein duquel la Caisse des Dépôts et Consignations, les coopératives d'activité COOP’ALPHA et COPEBAT ainsi que l'association Tiers-Lieux animeront un espace dédié à l'innovation autour de l'économie sociale et solidaire.

 

Le Pôle Territorial Jeunesse sera constitué autour de l'association Habitat Jeune qui gère déjà sur la commune de Lormont la résidence habitat jeune dont la vocation est de permettre l'hébergement d'un public de moins de 30 ans qui travaille ou qui est en recherche active de travail. 90 chambres seront ainsi construites dans un espace au sein duquel s’agrègent des services associés pour permettre une intégration rapide et pérenne de la jeunesse de la Rive Droite dans le monde économique.

 

Enfin, un programme de logements sera réalisé avec de la mixité dans ses offres notamment avec des logements à prix abordables (2500€ le m²) des logements en accession à la propriété (portés par Axanis) et des logements libres (portés par Belin). Ce programme est signé par le cabinet d'architecture RCR-Artotec récemment lauréat du prix Pritzlher 2017, l'équivalent du prix Nobel de l'architecture. Ce sera ainsi le premier projet métropolitain porté par ce cabinet, et il se situera à Lormont.

Informations annexes au site