J'aime la Rive droite

Portail

Vie citoyenne

Bienvenue à Lormont

Contacts
Infos
.
Agenda 21

Responsable :

Elue référente : Cyrille PEYPOUDAT - Responsable : Paul-Eric Briand


CoordonnésCoordonnées

Hôtel de Ville

rue André Dupin

BP 1

33305 Lormont Cedex


Tél : 05 56 33 27 45

Courriel
Courriel



.

• Agenda 21

Extrait du Registre des Délibérations du Conseil Municipal du 20 mai 2005

Agenda 21 : appel à projet du Conseil Général

Jean TOUZEAU fait part à ses Collègues que lors du sommet mondial du développement durable de Johannesburg (août 2002), les élus locaux français ont rappelé que « nos villes et nos territoires, sont directement touchés par un développement non durable. Ils ont à gérer, au plan social comme au plan économique, les conséquences de la mondialisation des activités : problèmes aigus de nuisances (pollution de l’air, déchets, assainissements, bruit, risques industriels, tempêtes, canicules,...), chômage et exclusion, conduisant à des ségrégations spatiales, avec le constat que les zones les plus en difficultés subissent les plus graves problèmes d’environnement  ».

A cette occasion, il a été constaté que les engagements internationaux pris par les Etats, ne trouvaient un écho favorable et effectif qu’au sein des collectivités locales qui sont ainsi devenues les premiers acteurs du développement durable en France.

La Ville de Lormont soucieuse du mieux vivre de ses habitants, a initié depuis octobre 2004 un travail de fond qui va dans le sens du développement durable. L’adhésion au réseau Ville Santé, la requalification des espaces publics dans le cadre du renouvellement urbain, la réhabilitation du parc de l’Ermitage, le travail de prévention et d’accompagnement en matière de santé mené par le CCAS, la place de la participation des habitants dans la vie communale, la mise en œuvre d’un projet territorial culturel partagé... sont autant d’actions pour lesquelles le développement durable est une préoccupation centrale.

L’agenda 21 local est la traduction à l’échelle des collectivités des engagements internationaux pris à la Conférence Internationale de Rio en 1992. C’est un plan d’actions concrètes élaboré par un territoire et ses représentants, élus et techniciens, en partenariat avec tous les acteurs du territoire : associations, citoyens, entreprises, acteurs socio-culturels... L’agenda 21 local est ainsi à la fois un document stratégique et opérationnel : c’est un projet territorial partagé à long terme qui se décline en programme d’actions soumis à une évaluation régulière.

A ce titre, il convient de considérer l’Agenda 21 local comme une boîte à outil, un cadre global qui ne préjuge pas des contenus, les axes politiques étant définis par chaque collectivité en rapport avec un diagnostic précis du territoire. Il fixe donc les conditions de mise en œuvre et la méthode.

Les conditions de mise en œuvre sont :

  • la volonté politique affirmée et partagée par une majorité d’élus dont cette délibération est la preuve,
  • les moyens via notamment la mise en place d’une cellule agenda 21 consacrée à sa mise en œuvre et à la mobilisation tant interne qu’externe autour de la dynamique enclenchée,
  • un comité de pilotage, comprenant notamment les chefs de service les plus concernés, et ouvert sur les partenaires.

La méthode est largement participative :

  • concertation et mobilisation de tous
  • diagnostic participatif et débat public
  • programme d’actions à court, moyen et long terme
  • évaluation pluraliste.

Les enjeux sont d’importance pour notre collectivité. En terme d’exemplarité, la municipalité de Lormont se doit d’appliquer à elle-même les comportements qu’elle entend promouvoir auprès des autres acteurs de son territoire. L’Agenda 21 local est également l’opportunité de renforcer la cohérence de nos politiques en coordonnant l’ensemble de nos politiques menées sur notre territoire dans une logique de transversalité.

Cet Agenda 21 local doit, en outre, nous permettre de sensibiliser et de fédérer toutes les parties prenantes du développement local grâce à un processus de concertation approfondi. Il répond en cela à une demande sociale et citoyenne croissante. Enfin, cet Agenda permettra de valoriser notre territoire en mobilisant le maximum de ses acteurs dans un projet ambitieux, fédérateur et porteur d’innovation sur le long terme.

Le développement durable est plus que jamais une priorité et la prise de conscience est générale. Il est urgent de transformer la conscience en action. L’Agenda 21 local en est l’instrument privilégié.

En conclusion, il est demandé d’approuver le lancement de l’Agenda 21 local et donc de répondre à l’appel à projet lancé par le Conseil Général de la Gironde dès cette année 2005, lequel sera par la suite inscrit dans le Contrat Opérationnel 2006.

Un document détaillé est joint en annexe.

Avis favorable de la Commission des Finances/Conseil d’Administration du 11 mai 2005.

Accord du Conseil Municipal, Melle CASANOVA et M. DELAGE du Groupe « Ligue Communiste Révolutionnaire » s’abstiennent.