Théâtre

Actrices de leurs vies !

Depuis un an, huit lormontaises font l'expérience du théâtre forum, accompagnées par la Cité's Compagnie, avec le soutien de l'association Didée et de la ville de Lormont.

Mis en ligne le

« Nous on est des femmes du quartier, pas des stars ! On n'a pas l'habitude de monter sur scène. »

Mères de famille, femmes actives, les huit comédiennes amatrices de Théâtral's forment pourtant bien une troupe, une vraie, soudée et pleine de ressources. Elles se sont rencontrées en 2017, lors d'une première expérience de théâtre forum encadrée par la Cité's Compagnie. Depuis, elles se sont donné un nom et relèvent de nouveau le défi. Cette fois, la préparation aura duré un an. Un an pour réfléchir, débattre, travailler et approfondir les sujets, et s'entraîner, beaucoup, à l'improvisation.

Le 26 mars, elles ont présenté en avant-première des saynètes, devant un public invité. Ensemble elles ont connu le trac des comédiens et conforté leur solidarité. « Les thèmes choisis  étaient sensibles, » commente Loubna Edno-Boufar, comédienne et intervenante de la Cité's Compagnie.

« Elles se sont livrées, mises à nues, pour parler de choses très intimes devant des inconnus, telles que la sexualité ou la parentalité. »

« Grâce à ce projet, on a acquis beaucoup d'expérience »

Le théâtre forum, c'est aussi inviter le public à se joindre aux comédiennes pour échanger sur scène. La représentation peut alors prendre des virages imprévus. « Ça fait monter l'adrénaline, mais ça fait aussi plaisir, » analyse Rachida. « Et puis comme on a beaucoup travaillé, on a bien anticipé ce qui pouvait se passer, » complète Fatiha. « Le beau, c'est qu'on est des femmes mais qu'on ne se laisse pas absorber par le quotidien. On est dans une autre dimension : on peut rêver, on peut créer nous aussi. »

En dehors du théâtre elles se retrouvent lors de « cafés détente » et de sorties. Et si le projet est éveilleur de réflexion et créateur de liens, il est aussi révélateur de personnalités. Myriam a gagné en confiance et trouvé du travail. Christiane a découvert qu'elle ne détestait pas tant que ça le théâtre. Fatiha, qui a le sens de la formule, résume ainsi les effets du projet sur leur quotidien : «  On devient non pas actrices de la scène, mais actrices de la vie ! »


Les théâtral's : Kenza Agaoua, Fadila Daouaoui, Rachida Gomri, Jacky Lacombe, Nacera Lechelache, Fatiha Ngadi, Myriam Ouared, Christiane Sanou.

Représentation le mardi 18 juin à 14h, salle Brassens-Camus 2.
Renseignements
Yasmine Tanane, association Didée - 06 48 72 71 44