Lecture

Ce livre qui nous lie

Des mamans absorbées dans leur lecture, un conte qui s'échappe d'une chaîne hi-fi, des livres disposés près de confortables coussins... un moment privilégié pour savourer Des livres à soi !

Mis en ligne le

Non, nous ne sommes pas à la bibliothèque mais bien dans la salle polyvalente du groupe scolaire Paul Fort. Et ce ne sont pas des romans que dévorent ici les adultes, mais des livres pour enfants.

Une vingtaine de parents lormontais participent depuis janvier à l'action Des livres à soi .* À Lormont, les mamans de l'école maternelle Paul Fort se sont fortement mobilisées, tandis que l'association DEFI animait des ateliers au Pôle territorial de solidarité. « Ces moments leur étaient dédiés, pour qu'ensemble ils découvrent des livres et échangent leurs impressions, » explique Bernadette Bouchane, médiatrice bénévole des ateliers lormontais coordonnés par Passage à l'art, en co-animation avec une professionnelle du centre social Didée. En cinq séances les parents ont exploré la diversité de l'édition pour la jeunesse : imagiers, abécédaires, albums sans texte, livres pop-up, livres-jeux et livres audio.

« On se met au niveau de lecture de nos enfants »

Lors de chaque séance, les parents étaient invités à partager leurs coups de cœur ou leurs déceptions. « En fonction de notre vécu, on interprète différemment. C'est intéressant de voir ce que les autres ont perçu, » témoignent des mamans. Point culminant de ces échanges, l'ultime séance de bilan réunissant tous les parents lormontais à la médiathèque du Bois fleuri a donné lieu à des exposés passionnés, significatifs du cheminement de chaque lecteur par rapport au livre . « On a souvent notre opinion d'adulte sur un album mais on se rend compte que les enfants peuvent décider pour eux. On ne peut plus leur dire : ne prends pas celui-ci. Celui-là sera mieux pour toi, » constatent plusieurs mamans. D'autres, comme Kelly, ont vécu littéralement et littérairement des coups de foudre :

« J'ai adoré Le petit barbare. C'est un livre sans texte mais qui contient un message puissant, une leçon de vie ! »

Apprivoiser le livre et la lecture

En dehors des ateliers, Joanne, Maimouna, Vanessa, Khadri et les autres ont enchaîné les sorties (L'escale du livre, Faites des Bulles, Médiathèque du Bois fleuri, librairie Le Petit Chaperon Rouge) et chaque famille a reçu des chèques-lire pour constituer sa propre bibliothèque.

« La bonne idée de cette action c'est que chacun devienne 'ambassadeur' du livre, qu'elle se diffuse et que tout le monde aille vers la lecture, » souligne Bernadette Bouchane.
« D'ailleurs certains parents pourraient bénéficier d'une formation pour animer des ateliers l'an prochain. »

À la maison, si les livres restent pour certains des objets « trop fragiles pour les confier aux enfants », voire interdits au moment du goûter (« ils les saliraient ! »), ils sont (re)devenus désormais des objets plus accessibles, familiers, pouvant se partager et passer de main en main, de parents à enfants... et inversement !

* Au total, une centaine de parents : quarante à Floirac, une vingtaine dans chacune des communes de Lormont, Bassens et Cenon.

Action initiée par le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil et accompagnée par le Grand Projet des villes Rive Droite, avec le soutien de la DRAC Nouvelle-Aquitaine