COVID-19, Solidarité

Coronavirus et confinement : le quotidien bouleversé des aides à domicile

Les aides à domicile continuent de sillonner la commune pour accomplir leur mission : celle d’aider et d’accompagner nos aînés dans cette grave crise sanitaire.

Mis en ligne le

Une présence auprès des personnes fragilisées

L’aide au repas pour les personnes les plus fragilisées est la mission prioritaire de ces professionnels en effectif réduit. Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la Ville de Lormont a dû procéder à une réorganisation globale des équipes et des plannings parfois considérablement réduits, comme le décrit Laure Dalcin, auxiliaire de vie depuis 12 ans dont 6 années à Lormont :

« J’ai seulement 3 à 4 bénéficiaires à accompagner pour le déjeuner et le dîner. La plupart n’aime pas qu’on les regarde manger alors je veille discrètement à ce qu’ils se nourrissent correctement et j’en profite pour vérifier que leur domicile reste propre. Pour les autres personnes âgées, nous prenons tous les jours de leurs nouvelles par téléphone. »

Matériels et gestes barrières

 

Au sein de cette épidémie, le CCAS a redoublé d’efforts pour que les auxiliaires de vie disposent suffisamment de masques et de gel hydro alcoolique.
Pour Laure Dalcin, le port de masque est un moyen essentiel de protéger les bénéficiaires dont elle s'occupe :

« Le manque de masque FFP2 se pose encore mais le CCAS a réussi à nous obtenir des modèles en tissu. L’équipe a très vite réagi et réalisé un travail admirable ! Ce qui me fait le plus peur, c’est de transmettre ce virus aux personnes. Elles ne sortent pas, nous oui. Je prends toutes les précautions nécessaires, voire plus ».

La crainte de manquer de matériel est omniprésente. De plus, Laure est allergique aux produits présents dans les gants et les solutions hydroalcooliques.

« Heureusement, j’ai toujours mon stock personnel que j’achète chez un grossiste. Cela me permet d’avoir continuellement des gants adaptés et des produits pour me désinfecter les mains ».

Le message qu’elle souhaite faire passer est le même depuis bientôt quatre semaines :

« Être vigilant, d’autant plus avec les personnes âgées, rester chez soi, se laver régulièrement les mains et surtout, prendre des nouvelles de ses proches. »