Déconfinement, Ecoles

Ecoles : réouverture en toute sécurité

A partir du 13 mai, les parents qui le souhaitent pourront remettre leurs enfants à l'école en maternelle et en primaire. Un retour en classe progressif qui répond à un protocole sanitaire très strict nécessitant une importante organisation. Un retour qui interroge et inquiète bien légitimement les parents. Décryptage.

Mis en ligne le

A Lormont, les 15 écoles réouvrent le 13 mai. Cela dit, tous les enfants ne reprendront pas l'école ce jour là. Le retour à l'école va s'effectuer progressivement, au cas par cas, en fonction des personnels enseignant et municipal disponibles et des capacités des équipes à préparer cette reprise en respectant un strict cahier des charges sanitaire.

Les classes charnières prioritaires

Le 13 mai, seuls les élèves de grande section de maternelle, de CP, de  CE1 et de CM2 retourneront à l'école à raison de petits groupes d'élèves : 6 élèves en maternelle, 8 élèves en CP et en CE1, et 13 élèves en CM2. Pour appliquer les règles de distanciation, un fonctionnement en demi groupes sera mis en place par les enseignants.

Les horaires d’entrée et de sortie à l’école pourront être décalés pour éviter tout phénomène d’engorgement et les regroupements de parents aux abords des écoles.

Les parents d’élèves qui remettent leur enfant à l'école à partir du 13 mai s’engagent obligatoirement jusqu'au 20 mai inclus. Chaque école communiquera l’organisation des groupes de classe ainsi que les mesures d'hygiène individuelle à respecter. La restauration, l'accueil périscolaire et le ramassage scolaire seront assurés (excepté le transport du midi entre Rostand et Grand Tressan).

Et les autres élèves ?

Les parents qui font le choix de garder leur enfant à la maison seront orientés vers des outils pédagogiques à distance tels que le Cned. Quant aux élèves de petite et moyenne section de maternelle, de CE2 et de CM1 ils poursuivent pendant cette période leur scolarité à distance avec leur enseignant. Ils pourront, si leurs parents le souhaitent, revenir à l'école à partir du 25 mai selon des modalités qui restent à définir et qui leur seront communiquées.

Un protocole d'hygiène exigeant

Cette réouverture des écoles nécessite une organisation complexe pour respecter le protocole sanitaire exigeant fixé par le Gouvernement. Chaque école demande une préparation au cas par cas. Il a été nécessaire de revoir la disposition des bureaux dans les classes pour respecter la distance entre les enfants, de condamner certains accès, de définir un sens de circulation pour éviter aux groupes d'élèves de se croiser, de réorganiser l'entrée et la sortie des écoles pour gérer les flux de parents.

Sur le plan de l'hygiène, le ménage est un élément très important du respect du protocole sanitaire censé empêcher la propagation du virus. Il est prévu une désinfection "quotidienne" des locaux, et notamment des salles de classe (tables, chaises, sols) à l'aide des produits recommandés. Plusieurs fois par jour, le matériel pédagogique devra également être désinfecté, comme les sanitaires et tous les "points de contact" (poignées de porte, rampes d'escalier, rambardes...).

La Municipalité a passé d'importantes commandes de gel hydroalcoolique, d'essuie-mains en papier, de masques, de blouses et de sur blouses pour le personnel. Ainsi 10.000 masques ont été livrés aux écoles pour cette première période.

La distanciation sociale devra bien sûr être respectée au sein des établissements, dans les salles de classe, le réfectoire et la cour. Le personnel scolaire aura à se montrer particulièrement vigilant sur le lavage des mains qui devra s'effectuer plusieurs fois par jour.

La restauration scolaire sera assurée sous la forme de repas froids afin d'éviter les manipulations nécessaires à la remise en température de plats chauds. Les repas seront échelonnés par groupe avec un nombre d'enfants limité par table.

On le voit, le retour en classe n'est pas une mince affaire. Cette période du 13 au 20 mai est une première étape. La Municipalité estime entre 6 et 8 enfants le nombre d'enfants présents en classe mardi. Cette rentrée sera donc un test déterminant pour la Ville et l'Education nationale, qui permettra d'expérimenter les mesures barrières à l’école et de les adapter au mieux, pour être en capacité d'accueillir au fil des semaines un nombre croissant d'enfants.

 

Voir aussi :
Ecoles : réouverture en toute sécurité
Jean Touzeau, maire de Lormont s'adresse aux lormontais #3 (vidéo)
Distribution de masques à tous les Lormontais

Coronavirus Covid-19 – Réouverture des écoles et établissements scolaires