Musique

Elisa Dignac : Apprendre à frotter et à pincer...

Depuis la rentrée de septembre, Elisa Dignac est la nouvelle professeure de violoncelle de l’école municipale de musique. Diplômée de tous les niveaux de l’enseignement supérieur, elle a débuté le violoncelle à l’âge de dix ans, subjuguée par la gracieuse esthétique de l’instrument.

Mis en ligne le

Issue d’une famille de musiciens amateurs, elle fût à bonne école et comprit très vite que la discipline était à la base de toute pratique instrumentale aguerrie.

La patience et le goût du plaisir

« Je pratiquais vingt minutes par jour au début puis une heure, puis une heure trente, mais le violoncelle demande un vrai effort musculaire et il est crucial de prendre de bonnes habitudes très tôt. Un amateur averti ou un professionnel peut répéter plusieurs heures par jour. Dans la pédagogie, la posture est essentielle pour éviter, notamment chez les plus jeunes, la douleur et la démotivation. En tant qu’enseignante, j’encourage la patience mais également le goût du plaisir le plus rapidement possible. J’essaie de m’adapter au niveau de chaque élève et de transmettre l’idée du partage et de l’envie de jouer en formation. Mes cours se composent chaque semaine d’une demie-heure en individuel et d’une heure en ensemble » précise Elisa.

La création facilite la transmission

Parallèlement à son activité de professeure, Elisa Dignac joue dans des groupes de musiques actuelles ou de musique de chambre. Aussi passionnée de folk américaine, de Noise Rock que de musique baroque, elle a un petit faible pour les suites de Bach ou l’opéra de Purcell… « C’est important d’avoir une activité artistique personnelle pour bien enseigner. La création facilite la transmission. Et puis écouter, se nourrir des grandes œuvres représente une stimulation de tous les instants » affirme-t-elle. Sa classe se compose aujourd’hui de 7 élèves, les cours sont dispensés le lundi et le jeudi. Elisa Dignac peut accueillir encore deux élèves supplémentaires pour apprendre à frotter et à pincer les cordes d’un violoncelle...

« Je propose des méthodes avec un accompagnement au piano ou avec des CD. Bien qu’il existe tout un répertoire dédié au violoncelle depuis le XVIIe siècle, je travaille aussi des adaptations de morceaux plus contemporains pour les élèves qui le souhaitent. L’objectif premier consiste à former des musiciens autonomes qui prennent plaisir à jouer pour eux mêmes et pour les autres. L’échéance d’un projet scénique annuel lors du gala de l’école contribue à cette stimulation » conclue Elisa.

Infos : 05 57 77 07 40 / ecole.musique@lormont.fr