Emploi, Insertion

Il vient de loin

… et pas de doute, il ira loin ! Avec l'aide de la Mission locale de Lormont, Mamoutou Traore, jeune Lormontais d'origine malienne, trace sa route vers une insertion pérenne.

Mis en ligne le

Certains diront que Mamoutou Traore a une bonne étoile, tant le parcours de ce jeune homme de 24 ans est semé d'épreuves, de choix décisifs et d'heureuses rencontres, depuis son départ du Mali en 2011. Sa réussite, il la doit aussi à sa détermination et sa persévérance.

« À mon arrivée en France, j'étais seul, sans famille, sans argent. C'était très dur. J'ai été aidé par l'institut Don Bosco, à Gradignan, des gens formidables avec qui je suis toujours en contact. Ils m'ont hébergé en foyer, trouvé une entreprise, j'ai fait des formations en maçonnerie. Depuis, je n'ai jamais arrêté de travailler. En huit ans, je n'ai pas pris un jour de vacances ! »

Un parcours vers la stabilité, avec l'aide de la Mission locale

Depuis son arrivée à Lormont en 2017, Mamoutou est accompagné par la Mission locale. Il enchaîne les contrats d'intérim dans le bâtiment et partout où il y a du travail. Une nécessité, pour ce jeune homme respectueux des traditions de solidarité et d'entraide familiales.

« Je suis marié, maintenant, et j'ai deux petites filles. Je veux qu'elles soient bien éduquées et qu'elles vivent dans de bonnes conditions, confie-t-il. Mais j'aide aussi le reste de ma famille, surtout mon père qui vit toujours au Mali. »

« C'est quelqu'un qui en veut et qui se donne les moyens d'y arriver, » témoigne Clarisse Gomis, sa conseillère à la Mission locale. Il a un parcours remarquable, mais pas inhabituel. J'accompagne d'autres jeunes qui ont vécu des expériences similaires et font tout pour s'en sortir. Mamoutou a envie de se former, d'être qualifié, de s'intégrer. Par exemple, il fait partie de l'association panafricaine aquitaine, qui organise des échanges culturels et des fêtes réunissant tous les ressortissants de la diaspora africaine. »

Se qualifier pour s'en sortir

En mai dernier, Mamoutou a validé son expérience professionnelle par une formation de plaquiste avec l'AFPA.

« Quinze jours plus tard, j'ai trouvé du travail en intérim. Aujourd'hui je gagne bien ma vie. Travailler, c'est mieux que d'être au chômage. »

Exigeant avec lui-même, le jeune homme s'accroche et poursuit son objectif de toujours : « Je ne suis pas allé à l'école. Aujourd'hui je me débrouille un peu mais si ma main sait travailler, pour l'écriture c'est compliqué. Si je trouvais des cours du soir en Français, j'irais tout de suite ! Un patron m'a dit un jour : tu veux travailler ou tu veux des diplômes ? Moi je trouve qu'avoir des diplômes, c'est mieux pour trouver du travail ! Je veux être autonome, peut-être plus tard créer une entreprise. Les gens ne peuvent pas toujours tout faire à ta place ! »

2397 jeunes vers l’emploi

La Mission locale est présente depuis 1982 sur le territoire des Hauts de Garonne. L’an dernier, 2397 jeunes de 16 à 25 ans ont retrouvé un emploi, suivi une formation, ou trouvé un contrat d’alternance par le biais de cette association d’insertion. 

+ d’infos :
Mission locale de Lormont
4 avenue de la Libération
Tél.  05 57 77 10 80 / 05 57 77 31 00
lamissionlocale.com/