COVID-19

Le centre de vaccination déménage

Depuis le 19 juillet, le centre de vaccination Covid 19 lormontais devient intercommunal et s’est relocalisé au Château du Diable, dans le bas Cenon.

Mis en ligne le

Nouveaux locaux, nouveaux horaires, nouvelle coordination. Damien Dumas, infirmier libéral, a pris récemment le relais du Dr Olivier Coquet à la tête de la coordination du centre de vaccination rive droite, sous la responsabilité de l’Agence Régionale de Santé. Une de ses missions, et non des moindres : assurer le déménagement du gymnase Léo Lagrange vers la salle du Château du Diable, à Cenon.

« Le nouveau centre est intercommunal. Il ouvre avec les moyens techniques de la commune d’accueil, mais toujours avec le soutien des villes de Lormont et Floirac, » précise Damien Dumas.

 

Un transfert justifié par la réorganisation des centres de vaccination de la rive droite. Avec une fermeture à Floirac le 3 juillet et une ouverture à Ambarès le 7 juin, le secteur conservera finalement deux centres.

Objectif : doublement du nombre de vaccinations par semaine

« Nous allons passer de 1500 à 3000 vaccinations par semaine, » poursuit le coordinateur.

Une estimation qui ne devrait pas se démentir avec l’ouverture de la vaccination aux enfants de plus de 12 ans depuis juin, ainsi que les dernières annonces présidentielles concernant l’élargissement du pass sanitaire en août.

« Le Château du Diable est moins spacieux que le gymnase Léo Lagrange mais nous exploitons la surface de façon optimale, en réduisant la taille des box de vaccination, qui reste cependant tout à fait adaptée. Nous ne vaccinerons plus qu’avec Pfizer, Moderna étant désormais réservé aux vaccinations en cabinet. Un site internet a été crée pour les professionnels qui souhaitent s’inscrire en vacation. »

Les amplitudes horaires sont élargies, avec une journée continue de 8h à 20h du lundi au vendredi, et une ouverture le samedi de 7h à 13h.

Chaque équipe, composée d’un médecin, de six infirmiers et de trois administratifs, tournera par demi-journées.

Parmi les 250 professionnels de santé mobilisés, des infirmiers et médecins libéraux (dont certains à la retraite), des étudiants infirmiers, des internes en médecine, des sage-femmes, des pharmaciens.

 

Respectez son rendez-vous, c’est respecter les professionnels impliqués

« Le plus dur, c’est de constater que 30 % des personnes ne se présentent pas au rendez-vous pour leur deuxième injection. On observe que, depuis que le gouvernement a réduit à trois semaines le délai entre les deux injections afin d’accélérer le mouvement avant les départs en vacances, certaines personnes vont faire la seconde injection ailleurs sans se déprogrammer chez nous, » témoigne Damien Dumas.


Pour autant, l’équipe peut se vanter de n’avoir perdu qu’une seule dose de vaccin depuis le démarrage.

« On nous rapatrie même des doses en surplus, des stocks de pharmacie avec des dates de péremption courtes, par exemple. On réussit toujours à les utiliser. En 6h, nous pratiquons environ 500 vaccinations. Il peut y avoir de l’attente, parfois. Nous ne sommes pas lents ! C’est une vaccination qui demande un temps particulier d’information et de surveillance, car certaines personnes font des malaises vagaux liés au stress.  »


Accueillir, informer, rassurer, vacciner, sont autant de missions entravées par le manque de respect que constituent un rendez-vous non honoré ou une demande de vaccination sans rendez-vous.

« Mais globalement, ça se passe bien. Nous recevons même des textos de remerciements et des messages d’encouragement sur le livre que nous laissons à l’entrée, » souligne Martine, infirmière à la retraite impliquée depuis la première heure.

 Les prises de rendez-vous se font uniquement sur le site Doctolib.

Nouvelle adresse : Château du Diable, 88 Cours Victor Hugo, Cenon.
Horaires du lundi au vendredi, de 8h à 20h et le samedi de 7h à 13h.

Plus d’infos sur la vaccination :
solidarité-santé.gouv
Numéro vert national : 0 800 009 110

Pour se faire dépister :
Le centre de dépistage COVID de Lormont, installé au gymnase Léo Lagrange, au sein de l’espace culturel du Boisfleuri, est toujours opérationnel. Depuis le 05 juillet, il fonctionne du  lundi au vendredi de 13h à 15h, sans rendez-vous.