Quotidienneté

Le centre social Didée : au plus proche des parents et des enfants

Après quelques turbulences, le centre social Didée renoue avec les projets et regarde l’avenir plus sereinement.

Mis en ligne le

Les nombreux projets participatifs, solidaires et citoyens, culturels et familiaux menés par Didée depuis plusieurs années, ont instauré une relation de confiance et de proximité avec les habitants des quartiers lormontais. Aujourd’hui, parents et enfants se laissent volontiers accompagner par le personnel durant la scolarité ou leur quotidien… Zoom sur deux grandes actions !

Accompagnement à la scolarité

Ce dispositif, initialement porté par l’État et la CAF au sein des zones d’éducation prioritaire, a ensuite été délégué aux centres sociaux des communes. En complémentarité avec l’école et le corps enseignant, Didée assure un accompagnement à la scolarité, à hauteur de trois fois par semaine, au sein des pôles éducatifs Paul Fort, Albert Camus et Romain Rolland. Du CP au CM2, les enfants apprennent à mieux s’organiser pour leurs devoirs, à gagner en autonomie et à être solidaires envers leurs camarades. Organisée en trois temps, la session débute toujours par un goûter et la météo du jour, comprenez l’humeur des élèves :

« Habituellement et qui plus est durant cette crise sanitaire, il est important que les enfants puissent nous faire part de leurs émotions et de leurs ressentis. On démarre donc par la météo ou l’humeur du jour, explique Yasmine, membre de Didée depuis dix ans et porteuse du dispositif. Il arrive que les élèves se confient, cela permet parfois de déceler des problèmes à la maison, à l’école ou avec d’autres camarades. Dans ce cas, nous faisons le lien avec les directeurs, les enseignants ou les parents. »

Une fois ce goûter partagé, place aux devoirs ! Les enfants apprennent à mieux gérer leur temps de travail « On leur apprend aussi l’entraide et la solidarité entre camarades. Au fil du temps, on voit que les grands vont naturellement vers les plus petits pour les aider ou leur expliquer les consignes », ajoute  Yasmine. L’animatrice observe également les progrès réalisés durant l’année scolaire, pour son plus grand plaisir :

« C’est très satisfaisant de les voir progresser et gagner en autonomie. On observe vraiment une différence entre le début et la fin de l’année scolaire. J’ai aussi de bons retours des directeurs des écoles ou des enseignants ! ».

Enfin, avant de fermer les cahiers et boucler les cartables, le dernier quart d’heure est consacré à de la lecture.

Une fois par semaine, les parents assistent à l’une de ces sessions afin de comprendre comment mieux accompagner leur enfant durant sa scolarité, principalement lors de la transition vers le collège.

Temps de parole et d’échanges

En parallèle et depuis novembre dernier, la plupart des parents dont les enfants participent à ce dispositif d’accompagnement à la scolarité, ont souhaité mettre en place un temps de parole et d’échanges. Muriel, membre de Didée depuis plus de 15 ans, a donc créé ce que les participants ont appelé « Le café parents » :

« Une fois par semaine, les parents se réunissent dans la serre, un petit local situé sur la terrasse du Pôle Brassens Camus. Ils échangent entre eux sur la scolarité de leurs enfants, leur quotidien, leurs habitudes de vie… ils discutent de tout ! Cela leur permet aussi de comprendre d’autres approches familiales. »

Muriel a souhaité répondre favorablement à leur demande, aussi en raison de la crise sanitaire et du manque d’interactions sociales qui se faisait ressentir. Elle met en place différentes activités réunissant parents et enfants, comme par exemple les ateliers cuisine : « Pour l’instant 3 à 4 familles y participent. Durant les vacances de février, elles ont préparé les goûters pour les enfants du centre de loisirs ». Visites au rucher des Iris, rencontres avec des apiculteurs, balades et jeux sont au programme de ces prochains mois. Un long travail que Muriel élabore en amont avec les équipes et les partenaires, pour proposer aux familles des activités ludiques rythmant agréablement leur quotidien.

Depuis le mois de novembre, Didée a accueilli sa nouvelle directrice, Christine Guezou. Un recrutement qui vient redonner du sens et apporter un nouveau souffle au centre social après un épisode de crise. Le travail et les actions menés auprès des habitants se poursuivent donc aujourd’hui avec plus de sérénité et une vision du travail tourné vers l’avenir.

+ d’infos
Accompagnement à la scolarité dans les écoles Romain Rolland et Paul Fort les lundis, mardis et jeudis de 15h45 à 18h et à Albert Camus les mardis, jeudis et vendredis de 15h45 à 18h. Inscriptions possibles auprès du centre social.
Tél : 05 56 06 06 19 | didee@asso-didee.org
Facebook Association Didée