Environnement, Aménagement paysager

L’espace Montaigne poursuit sa transformation

La Ville vient d’engager la dernière phase d’aménagement de l’espace Montaigne. Les travaux, essentiellement paysagers, vont accentuer la place du végétal et favoriser les usages piétons et cyclistes.

Mis en ligne le

Les travaux commencés début mars, concernent l’esplanade François Mitterrand, les secteurs  Montaigne et Camus. Ils font suite à plusieurs phases entreprises par la Ville depuis de nombreuses années visant à requalifier cet espace central, situé entre l’avenue de la Libération et la rue Montaigne. Cela s’est traduit par la réhabilitation du château Génicart devenu Espace citoyen, les démolitions de la salle Camus et du gymnase Brassens, la construction du complexe Brassens Camus et celle du Pôle territorial de solidarité ainsi que l’aménagement paysager des abords de l’Espace citoyen.



Une esplanade verte

 

Cette cinquième phase d’aménagement a débuté au mois de mars. Les premiers travaux engagés concernent l’esplanade et le parking Montaigne.

L’esplanade jusqu’ici minéralisée, va être très largement végétalisée : 700 m² de pelouse résistante à la sécheresse et au piétinement sont installés, agrémentés de 28 arbres dont 7 transplantés. Pour permettre aux végétaux de se développer, un décaissement de 40 cm de profondeur est nécessaire et 370m3 de terre sont apportés. Cette intervention a d’ailleurs révélé de nombreux résidus de constructions datant de la dernière guerre mondiale, expliquant la mauvaise qualité du sous-sol et les difficultés de croissance des végétaux. L’apport conséquent de nouvelle terre devrait offrir aux nouvelles plantations les conditions de développement correctes. Deux grands cheminements traverseront cet espace qui sera par ailleurs agrémenté de mobiliers urbains, majoritairement réutilisés.

 

Des accès adaptés et sécurisés pour l’école Camus

Depuis le 12 avril, le secteur de l’école Camus est à son tour en chantier. Il s’agit de réaliser une voie de desserte facilitant l’accès à l’école, permettant aux parents de disposer d’un système de dépose minute. A l’extérieur va être aménagé un grand parvis en liaison piétonne directe avec le parc et la création d’un espace central en pelouse qui pourra donner lieu à la création de potentiels jardins collectifs.

 

 

Photos des travaux en cours

Des jeux côté rue Montaigne

La partie arrière du parc du château va donner lieu à la création d’espaces de détente et de jeux. Un grand massif arboré délimitera la partie stationnement des aires de jeux.

Les jeux des petits existants sont conservés. De nouvelles installations pour les plus grands vont être implantées avec des toboggans et des structures de grimpe. La terre issue de l’esplanade va servir à la création d’un mur de soutènement séparant les deux aires de jeux. Un mur d’escalade ludique en béton de 2m40 destiné aux enfants et aux ados y sera aménagé. Le stationnement en partie basse sera conservé. Bancs, tables de pique-nique, fontaines à boire agrémenteront l’espace. Tous les mobiliers en bois existant seront restaurés et réimplantés.

Priorité aux mobilités douces

Cette cinquième phase d’aménagement de l’espace Montaigne devrait aboutir à l’émergence d’un lieu de partage et de convivialité, que les habitants ne manqueront pas d’investir au moindre rayon de soleil. La place des piétons et des cyclistes y sera renforcée : la rue Henri Dunant est définitivement fermée à la circulation automobile. Son utilisation sera exclusivement réservée aux véhicules de service pour le Pôle Brassens Camus dans sa partie Est et pour le fonctionnement de l’arrêt minute de l’école Camus dans sa partie Ouest.

Ce projet d’un peu plus d’un million d’euros, dont les travaux devraient durer jusqu’en novembre, fait appel à hauteur de 80 % aux subventions de l’Europe (Fonds européen de développement régional), du Conseil départemental de Gironde et de l’État (DSIL).