Emploi, Insertion

Markethon, un concept original

Une trentaine de demandeurs d'emploi participait au premier Markethon de Lormont, un rallye solidaire de recherche d’emploi organisé par la Ville et AGIRabcd. Une initiative qui a également séduit plusieurs entreprises lormontaises.

Mis en ligne le

« J'ai souhaité participer à la démarche car j'ai trouvé le concept original, déclare Virginie San José, assistante ressources humaines chez Castorama. Sanae et Jérôme, les deux Markethoniens qu'elle a reçus affichaient le sourire au sortir de leur rendez-vous. «  Je n'ai pas voulu les recevoir dans un bureau, j'ai préféré leur faire visiter le magasin et qu'ils rencontrent et échangent avec nos personnels. J'ai privilégié le terrain et le contact direct, pour qu'ils se fassent une idée concrète et réaliste des différents métiers que nous proposons. C'est une façon de se projeter ».

Franchir les portes des entreprises lormontaises

Sanae et Jérôme sont 2 des 33 demandeurs d'emploi lormontais engagés dans ce premier Markethon organisé à Lormont. A l'instar des 16 binômes constitués, ils sont allés durant toute une journée à la rencontre des entreprises locales et de leurs dirigeants. L'objectif : rechercher et faire émerger des offres d’emploi disponibles à court ou moyen terme. De chez Castorama, ils repartiront avec une seule offre, un poste en CDI de conseiller de vente bâti.

Une soixantaine d’offres

Même si le marché du travail reste difficile, il ne faut pas oublier que des entreprises continuent à recruter et qu’elles accordent leur préférence aux candidats qui apparaissent les plus motivés. Implanté à Lormont depuis 2011, Castorama emploie une centaine de salariés et recherche régulièrement des collaborateurs pour des missions de remplacement et de renforcement saisonnier.

« J'ai trouvé les deux candidats ouverts, curieux et intéressés par ce qu'ils ont vu et par les échanges qu'ils ont eus, ajoute Virginie San José. Ce sont des qualités que je recherche chez les postulants que je reçois. Tout comme j'accorde beaucoup d'importance au savoir être, à la posture, au langage. Montrer qu'on a envie de travailler et qu'on est motivé s'avère plus important que des diplômes ».

A l’issue de la journée, une soixantaine d’offres d’emploi (et de contrats d’apprentissage) a été collectée au gré des échanges des markethoniens. Les offres ont été mises en commun, évaluées, affichées et diffusées à l’ensemble des participants. Chacun disposera ensuite de quelques jours pour éventuellement postuler.