Solidarité

Monalisa : pour le plus beau des sourires

Suite à la canicule de 2013, une prise de conscience collective est née pour lutter contre l’isolement des personnes âgées. Des associations, des institutions, des collectivités locales ou territoriales et des citoyens se sont mobilisés. Le dispositif Monalisa voyait le jour.


Mis en ligne le

A Lormont, après une période d'analyse des besoins, un programme de visites à domicile et de suivis réguliers a été mis en place. Martine Teuma a 66 ans et vit seule dans son appartement de la rue Coppinger. Elle a eu connaissance du dispositif Monalisa par son aide à domicile. Elle a rapidement contacté le CCAS* car elle souhaitait rompre sa solitude en instaurant des petits rendez-vous « humains » où l'on prend le temps de se parler et de s'écouter.

Les journées sont longues, très longues...

Ce qui me manque le plus, c'est une présence humaine, un contact, une voix... La solitude est très lourde à supporter. Je suis divorcée et mes enfants vivent à Toulouse. Heureusement, mon frère habite à Cenon et il vient m'aider à faire les courses une fois par semaine. Mais les journées sont longues, très longues. La télévision est toujours allumée chez moi. Je ne la regarde pas mais cela me fait une présence » confie Martine. 

Depuis le mois de février, Brigitte Delmas lui rend visite, une heure par semaine ou tous les quinze jours. Elles appellent cela une visite de courtoisie. Elles passent un petit moment ensemble à l'intérieur mais apprécient surtout sortir car l'objectif consiste bien à rompre l'isolement et à recréer du lien social. « J'ai choisi pour l'instant d'aller à la médiathèque du Bois fleuri. J'adore la lecture mais je n'osais pas m'y rendre seule. On regarde les livres, les CD, les expositions et on papote de tout et de rien. Tout cela est très bénéfique pour moi. » précise Martine.

Une démarche citoyenne

Le dispositif Monalisa concerne une douzaine de personnes sur la commune mais ce chiffre devrait augmenter rapidement. Des visites à domicile, des sorties culturelles ou des ateliers thématiques sont proposés dans une démarche citoyenne. La Ville souhaite travailler en collaboration avec le tissu associatif afin de relayer les publics et de redonner un peu le sourire aux personnes âgées isolées.


 

*CCAS : Centre communal d'action sociale

Infos : CCAS de Lormont - Pôle territorial de solidarité des Hauts de Garonne - 7, avenue de la Libération. Tél : 05 57 77 63 60

www.monalisa-asso.f