ParcLAB, Troupeau du Parc des Côteaux

Rachel, bergère urbaine

« Le Grand Projet des Villes de la Rive Droite (Bassens, Cenon, Lormont, Floirac) recherche pour son parc des Coteaux une bergère ou un berger. » Ainsi pouvait-on lire à la rentrée 2018 cette annonce quelque peu insolite dans la Métropole bordelaise.

Mis en ligne le

Derrière le cocasse de ce recrutement, le ParcLAB, ce laboratoire intercommunal piloté par le GIP Grand Projet des Villes Rive Droite*, a l’ambition de développer un projet de gestion écologique pour entretenir les 400 hectares du Parc des Coteaux, dont 114 sont classés en espace naturel sensible (ENS).

Rapprocher les citadins de la nature et des animaux, le monde urbain du monde rural.

On imagine traditionnellement le berger ou la bergère seul(e) dans ses montagnes ou sa campagne, loin de l’agitation des villes et des Hommes mais rarement en milieu urbain. Rachel Léobet, elle, a choisi d’exercer son métier en ville. Depuis fin mars, cette jeune bergère veille attentivement au bien-être de ses protégées : 26 brebis landaises ayant quitté leur terre natale pour les coteaux de la rive droite. Les bêtes sont installées dans le parc Triboulet à Cenon où elles semblent se plaire. Elles ont de l’espace et largement de quoi pâturer, une nourriture plus riche que celle qu’offrent les forêts de pins. Rachel assure une surveillance assidue, aux côtés d’Oyat, sa chienne berger de Beauce, encore trop jeune pour encadrer le cheptel.

Apprivoiser un nouvel environnement

Les brebis ont tout le mois d’avril pour se familiariser avec leur bergère et leur nouvel environnement. Avec les visiteurs aussi, notamment avec les enfants du centre aéré. Elles sont encore effrayables et s’en approcher n’est pas chose facile même si certaines se montrent déjà un peu moins farouches. En mai, le troupeau débutera son itinérance à travers le parc des Coteaux. Il partira entre autres parcs pour Beauval à Bassens, puis Carriet pour l'Oasis en fête, Palmer et la Burthe.
L’objectif de ce projet de pâturage urbain est de tondre de manière écologique 60 hectares de prairies du parc des Coteaux, entre Bassens et Floirac, des terrains parfois pentus et difficiles à entretenir. En pâturant, les brebis taillent les haies, régulent les pelouses et permettent ainsi d’y préserver la biodiversité. Plus besoin de débroussailleuses bruyantes. L’intérêt pédagogique et ludique est manifeste autour de ce troupeau qui invite les citadins à retrouver le chemin de la terre…
Fête de l’Oasis le 19 juin
Rachel la bergère et son troupeau seront présents à Carriet, le mercredi 19 juin pour la l'Oasis en fête. Une journée festive, autour du troupeau et de sa laine : venez assister à la tonte des brebis organisée dans l’après-midi et participer aux activités et animations gratuites proposées par Didée. Programme complet sur asso-didee.org


* en partenariat avec le conservatoire des Races d’Aquitaine et avec le soutien financier de Bordeaux Métropole et du Département de la Gironde