Sport

Rugby au féminin

La section ouverte à la rentrée rencontre un beau succès et continue de recruter.

Mis en ligne le

Jusqu'à cette année, le rugby était l'une des rares activités sportive proposées à Lormont à ne pas disposer de section féminine. Il lui en fallait une. C'est chose faite.

Tayeb Baras, adjoint au maire délégué aux sports, et Xavier Pierre, éducateur sportif, ont chargé à Fabio Corrhions d'en créer une. Professeur d'EPS au collège Lapierre, Fabio connaissait justement des jeunes filles intéressées parmi ses anciennes élèves  devenues lycéennes. Il n'en fallait pas davantage pour débuter.

Assuré du soutien logistique de la mairie, notamment pour les déplacements, le Club athlétique Lormont Haut-de-Garonne a donc ouvert une section féminine et créé de fait un début de mixité au sein du Club.

La nouvelle section recrute prioritairement les adolescentes de 14 à 18 ans (nées en 2000, 2001 et 2002) qui ont l'âge requis pour participer aux compétitions de « Rugby à 7 développement ». Les filles un peu plus jeunes ou plus âgées sont les « bienvenues pour se faire plaisir hors compétition » : les plus jeunes dans la découverte et les plus âgées dans le partage d'expérience. Fabio compte déjà une vingtaine de licenciées, dont une quinzaine en âge de participer aux tournois. Il espère bien étoffer ses rangs ces prochains mois, en vue des premières rencontres interclubs. Avis aux amatrices !

Toutes les équipes de « Rugby à 7 développement » ont  un nom, la petite dernière ne fait pas exception. Les Lormontaises ont choisi de s'appeler « Les Lauréates » en référence directe aux Lauriers de Lormont... et aussi pour l'allusion aux lauriers des champions, témoin de leurs espoirs de victoire à moyen terme.

Les filles participeront à six « plateaux » dans l'année, c'est-à-dire à six journée de compétions entre novembre à avril. Chaque plateau se déroule quelque part en Gironde, en Dordogne ou dans les Landes. A l'échelle départementale ou inter-départementale, donc. Le club et les familles assureront les déplacements girondins, les déplacements hors département se feront en car dans le cadre du partenariat  avec la mairie.

L'objectif premier est de maintenir une équipe viable, suffisamment étoffée et motivée pour être présente sur chacun des six plateaux de la saison.

Les Lauréates sont aujourd'hui toutes licenciées au CaLHdG. Elles forment pour l'instant un groupe est très hétérogène, à la fois par l'âge et le niveau d'expérience. Certaines, comme Omaïma n'ont jamais pratiqué, sinon au collège. D'autres, comme Oxana, arrivent de clubs voisins. Elles ont choisi de poursuivre à Lormont pour la qualité de l'encadrement. Le papa d'Héléna n'hésite pas à faire 40mn de voiture pour amener sa fille aux entraînements tous les lundis de 18h30 à 20h (et aussi les mercredis précédant les rencontres). Le plus important pour lui est que les filles bénéficient d'un coaching adapté.

Il faut reconnaître que Fabio ne s'économise pas : tout en courant partout, il garde l’œil sur chacune et prodigue non-stop, à l'une, à l'autre quelques bons conseils. Ces consignes différenciées sont un impératif à trois niveaux, explique-t-il : « d'abord pour la sécurité, les plus aguerries devant ménager les nouvelles venues ; ensuite pour le plaisir, chacune devant trouver sa place ; enfin pour les progrès, toutes ayant un profil et un niveau différent ».
Pour leurs débuts face à des équipes bien installées, les ambitions lormontaises sont modestes. L'objectif premier est de maintenir une équipe viable, suffisamment étoffée et motivée pour être présente sur chacun des six plateaux de la saison. Il faudra aussi, petit à petit, réduire l'écart avec les équipes confirmées de manière à ce que les Lormontaises soient réellement compétitive la saison prochaine... et parviennent  à se classer dans le haut du tableau.

+ d'infos : Fabio Corrhions au 06 15 92 54 01
La page Facebook du club

Le rugby au féminin