Environnement

Un fil à ne pas perdre

Les travaux de terrassement et de cheminement du fil vert avancent à grands pas. Ce parcours boisé permettra, dès la mi-novembre, de traverser la commune du nord au sud en empruntant uniquement des espaces naturels dont une portion du parc de l’Ermitage.

Mis en ligne le

Le chantier, d’un coût total de 700 000 euros, a été financé par le Feder (fonds européens), le Conseil départemental de la Gironde, la ville de Lormont et Bordeaux Métropole.

Une bouffée d’air pur en milieu urbain

Le fil vert relie la Buttinière au parc des Iris et le Bourg ancien à Carriet, la longueur totale de ce chemin forestier n’excède pas le kilomètre. Il offrira, même aux marcheurs les moins aguerris, l’opportunité d’une bouffée d’air pur fort appréciable en milieu urbain,… Quel plaisir d’arpenter les méandres d’un sentier vallonné où la forêt exhale un parfum d’ambre, d’humus et de terre. Autant de senteurs boisés qui favorisent un contact plus intime avec la nature,  pourtant si proche des routes et des habitations.

Redécouvrir sa ville

Car, au-delà de l’aspect géographique, l’aménagement de ce fil vert stimule un autre type de rapport avec notre environnement et nous invite à la découverte de chemins et de points de vues insoupçonnés. Des escaliers et des passerelles seront installés offrant notamment de magnifiques vues panoramiques sur la Garonne et les toits du Vieux bourg. Le fil vert fera partie du GR métropolitain (circuit de randonnée de l’agglomération bordelaise) et viendra compléter la ligne orange du Bourg ancien… Il s’inscrit plus globalement dans la logique du Parc des Coteaux reliant les quelque 400 hectares de nature sur les communes de Bassens, Lormont, Cenon et Floirac.

Toute expérience d’osmose avec la nature, aussi modeste soit-elle, contribue à une meilleure compréhension et à un plus grand respect de notre environnement. Alors préparez-vous à arpenter le fil vert !