Economie & Commerces

Un nouveau point de vue

Max Samad est bien connu des habitants de Génicart. Depuis 1988, il conseille, fabrique, vend et répare les lunettes avec toujours le même goût du travail bien fait.

Mis en ligne le

Né au Liban, Max Samad arrive à Bordeaux à l’âge de vingt ans pour faire ses études à la faculté de sciences et obtenir un BTS d’optique. Son projet initial consiste à rentrer au pays après son diplôme mais sa situation familiale et la guerre civile libanaise l’amènent à revoir ses plans. Devenu mari et père, il ne souhaite pas imposer des conditions de vie difficiles à sa compagne et à ses enfants. La situation au départ provisoire s’inscrit finalement dans le temps. Il s’installe alors à Lormont et ouvre son magasin Optique Génicart.

« Je suis le doyen des commerçants de Génicart. J’ai vu évoluer le quartier de l’intérieur : les différentes restructurations du centre commercial, la démolition des Cimes, l’avènement du tramway… Lormont est devenue une belle ville qui n’a rien à envier aux autres communes de la métropole. J’aime son côté cosmopolite et sa richesse culturelle. » confie Max Samad.

Aujourd’hui, il débute une nouvelle aventure en déplaçant sa boutique au Centre commercial Rive Droite, Optique Génicart devient Point de Vue.

« Le centre commercial Génicart et ses alentours vont connaître une phase de travaux assez importante pendant plusieurs années. Je dois anticiper et penser à l’avenir en apportant une meilleure qualité de service. J’espère que la clientèle va me suivre mais je ne suis pas inquiet. Je reste un artisan opticien à l’ancienne, je fais tout de A à Z sans rien sous traiter » conclue-t-il.

Max Samad retourne de temps en temps au Liban. La fibre affective se nourrit aussi de cette nostalgie qui contribue à faire de lui l’homme qu’il est aujourd’hui. Mais ses attaches, son présent et son avenir, sont bien ici à Lormont.