Jeunesse, Sport

Un record pour un champion de France

Thomas Marques de Andrade, 17 ans, licencié du club d’Athlétisme Carbon-Blanc Lormont (ACBL), vient d’être couronné champion de France du 800 mètres en salle dans la catégorie cadet.

Mis en ligne le

Ce début d’année commence fort pour le jeune Thomas Marques de Andrade. Le 11 janvier sur la piste d’Eaubonne (Val d’Oise), il est entré dans l’histoire de l’ACBL en étant le premier athlète du club à battre un record de France toutes disciplines confondues. Avec un temps de 1 min 51 secondes 89, il détrône l’ancien record de France du 800 mètres en salle, détenu depuis 2012 par un autre girondin, le talençais Hugo Moenner.

« La course est partie très vite. Une première sélection s’est faite entre 400 et 600 mètres. J’ai senti que j’étais bien et que je pouvais éventuellement battre mon propre record mais j’ai été surpris de faire un tel chrono », confie Thomas.

Le 20 février dernier à Miramas (Bouches-du-Rhône), il confirme et obtient le titre de champion de France dans un temps de 1mn 53 secondes 27, il s’est même permis de gagner sa série devant des juniors et des Espoirs.

Un énorme potentiel

Détecté il y a cinq ans lors des cross organisés par les collèges qu’il remportait aisément, Thomas a intégré l’ACBLen 2016 où son énorme potentiel a rapidement impressionné ses deux entraîneurs Cyrille Vaissières et Jamel Maali. Déjà champion de France en relais 800 mètres (avec Clément Lafourcade, Yanis Sanchez et Paco Barsacq) et en individuel sur 1000 mètres, Thomas Marques de Andrade est promis à un bel avenir. Il bénéficie du statut de sportif de haut niveau (ils ne sont que trois cadets sur tout le territoire national) et a rejoint le Pôle Espoir depuis la seconde en sports-études au Lycée Victor-Louis de Talence. Il s’entraîne aujourd’hui 4 à 5 fois par semaine sous la houlette protectrice de Bernard Mossant mais ne néglige pas pour autant ses études.

« On fait énormément de fractionnés pour travailler le cardio et des séances sur piste pour évaluer nos temps de passage. Je veux me spécialiser dans le 800 mètres qui me correspond bien et continuer ma progression de façon linéaire afin de pouvoir rivaliser un jour avec les meilleurs seniors. Je ne fais pas de régime spécifique, je mange de tout mais avec modération, s’esclaffe Thomas. Je tiens aussi à réussir mon bac pour entamer des études de kiné. C’est important pour moi ».

Il est vrai que l’athlétisme ne compte que peu de professionnels au sens réel du terme. La plupart des meilleurs coureurs nationaux ou internationaux exercent un métier à côté de leur pratique sportive. Bernard Trémolet, Président de l’ACBL, le confirme :

« Le milieu de l’athlétisme ne vit que grâce au dévouement des bénévoles. Il y a peu de moyens et peu de retombées médiatiques pour les athlètes même pour de grandes compétitions nationales. Cela apprend l’humilité. Thomas en est la plus belle illustration. C’est un jeune homme modeste et assidu aux entraînements. Il n’a pas peur de se faire mal. Avec ses 1m80 cm pour 62 kg, il a non seulement le physique mais aussi les capacités mentales pour poursuivre son développement et intégrer l’équipe de France ».

Un meeting à Lormont de haut niveau

Si les conditions sanitaires le permettent, Thomas rêve de participer aux championnats d’Europe au mois d’août à Rieti en Italie. Son titre et son record de France lui ouvrent les portes d’une carrière prometteuse et  démontrent, une nouvelle fois, les indiscutables qualités de formation de l’ACBL et de L’UACG. Avec plus de 400 licenciés, le club qui regroupe les athlètes de Carbon Blanc, Lormont, Floirac et Bassens se porte bien. Il occupe la 6e place à l’échelon départemental et la 22e au niveau de la région Nouvelle-Aquitaine. Les entraînements en plein air, et la plupart du temps individualisés, ont permis de mieux s’adapter aux contraintes liées à la pandémie de Covid-19. Beaucoup d’autres associations sportives n’ont pas eu cette possibilité et le virus a fait beaucoup de dégâts auprès des clubs tant sur le plan psychologique qu’économique.

Malgré ce manque de visibilité, le Président Bernard Trémolet espère proposer cette année, fin mai/début juin, un meeting annuel au stade Jules Ladoumègue, réunissant le haut niveau des athlètes régionaux. Il envisagerait même d’organiser un 800 mètres de folie avec le gotha national pour permettre à Thomas Marques de Andrade de battre éventuellement un nouveau record, en extérieur cette fois-ci... qui est actuellement de 1 min 50 secondes 33.

Club Athlétisme de Carbon-Blanc Lormont – 05 56 74 93 01
Instagram de Thomas Marques de Andrade