Emploi, Insertion, Environnement

Une nouvelle étape de développement

Depuis près de 35 ans, l’entreprise d’insertion Coteaux Paysage (anciennement Les Coteaux des Hauts de Garonne) remet en selle des personnes éloignées de l’emploi. Poursuivant son développement, elle a investi dans de nouveaux locaux et lance un atelier chantier d’insertion plus particulièrement destiné au public féminin.

Mis en ligne le

Construction d’un bâtiment de 1500 m² à Lormont et lancement d’une nouvelle association d’insertion.  Le pari parait risqué en pleine pandémie… Pourtant, Philippe Bazot, le directeur de Coteaux Paysage ne le regrette pas :

« L’entreprise d’insertion est présente depuis près de 35 ans sur la rive droite. Nous employons 17 permanents, formons 34 personnes à temps plein chaque année aux métiers du paysage, à l’entretien et à la création d’espaces verts. 70 % d’entre eux retrouvent une issue positive par un emploi durable ou le suivi d’une formation. Nous n’avons eu de cesse de nous développer et le besoin de locaux  spacieux et  fonctionnels était devenu crucial pour poursuivre notre expansion. Nous avons saisi une opportunité foncière qui nous a permis de construire sur nos fonds propres un bâtiment neuf sur deux niveaux, dont un dépôt atelier de 1200 m² pour abriter machines et matériel. »

Un nouvel outil d’insertion

Cela sonne donc comme un nouveau départ pour l’entreprise d’insertion lormontaise, qui, en plus d’une nouvelle adresse, vient de créer une nouvelle structure, l’Atelier des Coteaux, un atelier et chantier d’insertion (ACI). L’ACI est une structure d’insertion par l’activité économique conventionnée par l’État*. Elle permet l’embauche de personnes en difficulté pour faciliter leur insertion sociale et professionnelle durable. L’ACI propose un parcours d’insertion socioprofessionnelle fondé sur une expérience en situation réelle de travail, une formation en situation de production ainsi qu’un accompagnement personnalisé et individualisé adapté à la situation de la personne.

« Il y avait une réelle demande sur le territoire, pour des publics très éloignés de l’emploi et plus particulièrement féminins, explique Benoît Loth, responsable des ressources humaines. Cette structure s’adresse à des personnes rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi en raison de leur état de santé, de leur situation sociale, familiale ou matérielle. L’ accompagnement social y représente 3h par semaine et se traduit par des ateliers collectifs et individuels où tous les freins à l’emploi peuvent être détectés et levés par notre accompagnatrice socioprofessionnelle ».

Dimension pédagogique

L’ACI dispose de 16 postes en contrat à durée déterminée d’insertion. Huit postes sont déjà pourvus, dont la moitié par des femmes. Le temps de travail de 26h par semaine, du lundi au jeudi de 9h à 15h30, est particulièrement adapté aux mères de famille qui peuvent ainsi gérer les enfants. Un partenariat avec la crèche 1,2,3 Pouce a permis de dégager 2 places réservées pour l’accueil de bébés de jeunes mamans.

Tout comme l’entreprise d’insertion, le chantier d’insertion Atelier des Coteaux s’appuie sur des activités d’entretien des espaces publics de Bordeaux Métropole - tonte, taille, désherbage manuel des espaces verts. L’activité professionnelle y est appréhendée comme un outil pédagogique, qui, outre les compétences techniques,  permet aussi d’acquérir les bons gestes et comportements tels que l’assiduité, la ponctualité, le travail d’équipe, le respect des consignes et de la hiérarchie…Toutes ces valeurs sont transversales aux futurs emplois que les personnes pourraient occuper. L’objectif est d’aider les bénéficiaires à retrouver estime et confiance en soi. Il est aussi d’offrir un cadre de travail valorisant et utile, de permettre une re-socialisation par le travail en équipe et de remobiliser  vers l’emploi ou une formation qualifiante.

Originaire du Sri Lanka, Komala est installée à Lormont depuis 5 ans. Ses 3 enfants sont désormais assez grands pour lui permettre de travailler. Recrutée en mars, Komala retrouve peu à peu une vie sociale. Aux côtés de Caroline, encadrante technique d’insertion, elle se forme au maniement des outils et apprend à travailler avec son collègue Lucien. Ses difficultés avec la langue française et quelques sévères courbatures n’entament pas sa détermination. Le chantier d’insertion est pour elle un tremplin : Komala souhaite s’orienter vers le métier d’hôtesse de caisse.

Insertion et permaculture

Parce que jardiner c’est valorisant et que cela permet d’être en lien avec les autres, les Coteaux Paysage lancent une activité de maraîchage en aquaponie et permaculture. Deux serres connectées seront opérationnelles d’ici le début de l’été pour la production communautaire de fruits et de légumes. Ces installations serviront de support de travail et d'apprentissage innovant pour les salariés en parcours. Elles favoriseront le réapprentissage de rencontres et d’initiatives. Elles seront également un espace de lien social autour d’ateliers culinaires par exemple.
Un projet bien amorcé, en adéquation avec les principes sur le plan environnemental et social de l’association lormontaise.

 

* Dispositif financé par l’État, le Conseil départemental de la Gironde, Bordeaux Métropole et la Région Nouvelle-Aquitaine

Contact :
Coteaux Paysage 59 avenue de Paris à Lormont
05 57 77 31 32
lescoteaux-paysage.fr/