Solidarité

Vigilance canicule

En cas de forte chaleur prolongée, soyons particulièrement attentifs aux personnes âgées et/ou handicapées, surtout si elles sont isolées.

Mis en ligne le

L'été est souvent synonyme de chaleur, voire de fortes chaleurs, sans être forcément caniculaire. Ce n'est que lorsque la température ne descend pas en dessous de 36°C le jour et 21°C la nuit qu'on peut parler de canicule. Pendant ces épisodes, l'organisme ne trouve pas le repos et accumule de la fatigue. Éprouvante pour tous, cette situation peut devenir dramatique lorsqu'elle concerne des personnes qui cumulent âge, handicap et isolement.

 

De petites attentions qui peuvent sauver la vie

En période de canicule, soyons particulièrement attentifs à ces personnes fragilisées. Un coup de téléphone régulier est la première attention à avoir. De brèves visites seront aussi appréciées : elles peuvent être l'occasion de menus services comme la manipulation d'un volet difficile ou le renouvellement d'une carafe d'eau.

Avec l'âge, la sensation de soif s'altère mais en aucun cas le besoin en eau. Les seniors s’exposent donc plus que les autres à la déshydratation s'ils ne boivent pas régulièrement de l’eau ou une autre boisson non sucrée, non alcoolisée et non caféinée.

Il convient aussi de rappeler qu'il faut de se protéger de la chaleur, en aérant au petit matin puis en baissant les volets aux heures les plus chaudes. Il faut enfin dissuader les personnes fragiles de tout effort physique inutile. Quelques heures dans un lieu climatisé comme la médiathèque s’avéreront très reposantes. Le cinéma ou le centre commercial sont d'autres options envisageables... A exclure : la marche en plein soleil ou la voiture transformée en four !

L'affaire de tous

Pour prévenir les effets de la canicule, les solidarités familiales et de voisinage sont essentielles. Les commerçants de proximité ont aussi un rôle à jouer.

Si vous connaissez des personnes fragilisées, âgées, handicapées, vivant seules, signalez-les au CCAS au 05 57 77 63 60 afin qu'il assure un suivi spécifique.

Chaque été, en période de canicule, le Centre communal d'action sociale recense entre 200 et 250 personnes âgées ou handicapées, dont une centaines particulièrement isolées donc vulnérables. Le CCAS les contacte régulièrement pour prendre de leurs nouvelles : une attention que les bénéficiaires apprécient et qui les sécurise. C'est l'occasion d'évoquer les difficultés du moment et de voir comment y remédier. Les agents du CCAS peuvent aussi se rendre au domicile des personnes concernées afin de mieux évaluer leur situation et de leur rendre de ces petits services, comme le portage de courses.

Un numéro pour répondre à toutes les questions

Pour en savoir plus, une plate-forme téléphonique baptisée « Canicule info service » donne des informations et des conseils du lundi au samedi de 8h à 20h.

0 800 06 66 66, appel gratuit depuis un poste fixe.

+ d'infos
Centre communal d’action sociale
Pôle territorial de solidarité des Hauts de Garonne
7 avenue de la Libération
tramway « Gravières »
05 57 77 63 60 | courriel : ccas.sad@ville-lormont.fr