Magazine

Lormont actu - Eté 2018

1 document Publié le

Magazine de la Ville de Lormont n°117
"Transition écologique, la ville autrement"

Liste des documents

Sommaire

Au fait !

  • Prendre le pli(e) de l’emploi
  • Tout sauf une voie de garage
  • Histoire de voir
  • Cent ans de plénitude
  • Canicule ? Vigilance !
  • Tous au Reessto !

Regards

  • Claude Bodin, l’ami des abeilles

Grand format

  • Transition écologique, la ville autrement
  • Protégé mais accessible
  • Trottoirs vivants

Pratique

Tribunes

 

Trois questions à Jean Touzeau, maire de Lormont

 Le Président de la République a détricoté le plan banlieue de Borloo ?

Diriez-vous qu’il laisse les banlieues en plan ?

Jean Touzeau, maire de Lormont : J’exprime très clairement ma déception, sur le fond
comme sur la forme.

Déception sur la forme, d’abord, parce que les maires des villes de banlieues ont été sollicités,
à la demande du Président de la République, pour accompagner la démarche de Jean-
Louis Borloo. Cinq millions de personnes vivent dans ce que l’on appelle « les quartiers » ;
Lormont compte trois de ces quartiers. Nos propositions auraient dû être entendues.
Déception sur le fond, aussi, parce qu’on est passé de l’annonce d’un soutien planifié à
l’évocation d’un plan de bataille sans précision aucune de ce qui pourrait être apporté et qui
est indispensable dans des villes comme la nôtre.

Arrivé à la moitié de votre mandat de maire, vous dressez un point d’étape.

Que retenez-vous de ces trois premières années ?

Lormont s’est beaucoup transformée et continue à se transformer sur la base d’un projet de ville qui définit des objectifs précis pour chaque secteur. Arrivés à mi-mandat, nous avons effectivement souhaité présenter un point d’étape.

Nous désirons plus encore mettre en perspective le projet de ville de manière à ce que les Lormontaises et les Lormontais puissent s’y associer et y apporter leur contribution. Nous avons instauré pour cela un dialogue permanent, ponctué de réunions publiques qui se poursuivront en 2019.

Ce livret édité pour l’occasion se termine par un questionnaire qui est aussi une façon de nous communiquer des attentes et des suggestions.

 Après avoir fortement renforcé les équipements, vous misez désormais sur l’environnement. Comment la transition écologique peut-elle être porteuse à la fois de bien-être et de développement ?

Nous achevons la rénovation urbaine, notamment à Carriet, tout en engageant la ville dans
une nouvelle phase de sa transformation. Après avoir renouvelé l’habitat et construit de
nouvelles structures, nous allons valoriser nos atouts naturels et permettre à Lormont de
redevenir le Mont des Lauriers.

La transition écologique nous permet de jouer des atouts dont les autres villes ne disposent
pas : la Garonne, le vieux Lormont, nos sept parcs... En développant les spécificités de
Lormont au sein de la métropole et au sein du département, nous renforçons son attractivité.
En protégeant nos parcs, en prenant mieux en compte la faune et la flore en ville, nous
améliorons le cadre de vie et le bien-être de chacun. Cet environnement privilégié doit aller
de pair avec plus de citoyenneté. Nous devons amener les Lormontaises et les Lormontais
à se conduire de manière plus responsable afin de pouvoir profiter ensemble d’une ville
verte, propre et agréable. Que chacun se mobilise !

Le mag' audio

 

 

A la Une

Edito

 

Au fait

Regards

Grand format

Pratique

Tribunes

L'ours

En téléchargement

Podcasts