Magazine

Lormont actu - Mars-avril 2018

1 document Publié le

Magazine de la Ville de Lormont n°115
"Rendez-vous au Centre d’arts"

Liste des documents

Sommaire

Au fait !

Regards

  • L’esprit Hip-hop

Grand format

  • Cultures urbaines : tout un festival
  • Jour de glisse
  • Beatbox, le rendez-vous à ne pas looper

Pratique

Tribunes

 

Quatre questions à Jean Touzeau, maire de Lormont

 

Pourquoi initier un plan triennal pour l’école ?

Jean Touzeau, maire de Lormont : Lormont nécessite un renforcement de ses infrastructures scolaires. D’une part parce que la ville est de plus en plus attractive et que les effectifs scolaires augmentent. D’autre part, parce que l’État a décidé de dédoubler les classes de CP et de CE1 sur les territoires classés REP+, comme Lormont. Les enfants méritent des locaux confortables et connectés. Cela a un coût et ne peut s’improviser.

Voilà pourquoi un plan de financement à trois ans est nécessaire pour construire la dizaine de classes attendues. Ces investissements ne décalent ni ne reportent aucun autre projet. Nos finances sont saines et notre capacité à investir réelle. Nous souhaitons avancer avec méthode et bon sens, comme nous en avons l’habitude.

La communauté urbaine de Bordeaux, devenue Bordeaux Métropole, fête ses 50 ans. Quelle place Lormont s’y est-elle taillée au cours du demi-siècle écoulé ?

Lormont s’y est taillée un place privilégiée : elle est bien positionnée, bien connectée et bénéficiaire de toutes les grandes politiques métropolitaines. Notre ville recouvre l’attractivité qu’elle avait au début du siècle dernier. Le renouvellement urbain étant quasi-achevé, nous nous attachons maintenant à valoriser les atouts naturels qui font sa spécificité : cent hectares de nature dominant la Garonne !

 

Quel projet métropolitain vous a le plus tenu à coeur, en tant que maire ?

Incontestablement, l’arrivée du tramway. D’abord sur Génicart, puis à Carriet. Celui-ci permet de relier les deux-tiers de la commune à Bordeaux et aux autres communes ! Le tramway est la colonne vertébrale de Lormont : la recomposition des quartiers s’est organisée autour de lui. Si le tramway n’avait pas desservi notre ville, nos ambitions ne pourraient pas être les mêmes et nos préoccupations seraient aujourd’hui tout autres...


Que peut encore attendre Lormont de la métropole ?

La Métropole doit conforter nos grands projets structurants : les Cascades de Garonne, le projet 16/9ème à la Buttinière et le parc des Lauriers. Après trois décennies consacrées à la mobilité, à l’habitat et aux grands équipements, la Métropole va nous accompagner dans le développement des cheminements doux, des pistes cyclables et des parcs. Le fleuve, que nous partageons avec Bordeaux, doit aussi retrouver sa place dans le transport des personnes et des marchandises. Le cabotage sur la Garonne a de beaux jours devant lui !