Magazine

Lormont actu – Mars-avril

1 document Publié le

Magazine de la Ville de Lormont n°121
"Orchestre à l’école"

Liste des documents

Sommaire

Au fait !

  • L’atelier à remonter le temps
  • 25 élèves à l’unisson
  • La Boétie, volontaire et bien servie
  • Arrêt sur image
  • Les mots enjoués d’Antoine
  • Le tour du monde en un tour de jardin

Regards

  • Françoise Auger-Codaccioni : éloges de la paroles

Grand format

  • Les Messagers, un concours éloquent
  • Prendre confiance en soi
  • La parole : une forme de liberté

Pratique

Tribunes

 

Trois questions à Jean Touzeau, maire de Lormont

La mobilisation des « Gilets jaunes » se maintient. Comprenez-vous cette contestation ? A l’instar d’Alain Juppé, appelez-vous à la raison et au dialogue ?

Jean Touzeau, maire de Lormont : La raison et le dialogue s’imposent, c’est une évidence. C’est préférable à l’affrontement et à la violence. Les Gilets jaunes mettent en exergue des fractures sociales. Leurs principales revendications se situent dans le champ des inégalités. Ces problématiques sont au coeur de nos préoccupations.

Je suis extrêmement attaché au vote et à la légitimité donnée par le vote. Je souhaite aussi que la démocratie participative permette aux habitants de devenir acteurs des orientations et des décisions, tant locales que nationales. C’est ce que nous proposons à Lormont au travers de nombreuses instances. Le document d’étape que j’ai adressé aux Lormontais ces derniers mois va dans ce sens.

Ma seule « doléance », en tant que maire, vise à ce que mes administrés participent davantage encore à la démocratie participative locale. Ils sont déjà plusieurs centaines et je souhaite qu’ils soient encore plus nombreux à co-construire le projet de ville.

Le budget communal impose des choix. L’agrandissement de la Maison des sports est acté. Qu’attendez-vous de cet équipement, dans ses nouvelles dimensions ?

Le budget communal garde le cap : celui d’une gestion sérieuse de tous les moyens publics mis à disposition de la ville. Notre budget 2019 nous permettra à nouveau, je l’espère, de ne pas augmenter nos taux de fiscalité tout en répondant aux besoins des Lormontais dans les domaines de notre compétence.

Aller au-delà nécessiterait un soutien plus important de l’État aux collectivités locales. Or celui-ci a, pour l’instant, d’autres priorités. C’est sans doute l’une des raisons qui explique la situation actuelle...

L’agrandissement de la Maison des sports est effectivement au programme pluriannuel d’investissement métropolitain. C’est un projet que nous avions anticipé dès la conception du bâtiment.

Le nombre de tatamis va doubler et la capacité d’accueil du public passera de 1500 à 3000 personnes. La Maison des sports deviendra un équipement structurant de l’agglomération, comme le stade Matmut Atlantique.

La finale du 1er concours d’éloquence de Lormont aura lieu fin mars. En quoi l’art oratoire a-t-il sa place dans la construction personnelle et le parcours de réussite des jeunes ?

La parole est quelque chose d’extrêmement inégalitaire. Un rééquilibrage s’imposait. Au-delà de la dimension artistique, il s’agit de donner à plusieurs centaines de jeunes des outils pour disposer des mots appropriés quand ils en ont besoin. Ce programme leur permet de gagner en confiance et en estime d’eux-mêmes puis d’être en capacité de valoriser leur parcours aux examens, lors des entretiens d’embauche ainsi que dans leur vie personnelle... dans tous ces moments où la manière dont on se présente permet de tisser du lien avec les autres et d’avancer dans la vie.

Le mag' audio

 

 

A la Une

Edito

 

Au fait

Regards

Grand format

Pratique

Tribunes

En téléchargement

Podcasts