Magazine

Lormont actu – Novembre-décembre

1 document Publié le

Magazine de la Ville de Lormont n°119
"Iturria aux Foulées littéraires – L’humour est son sport !"

Liste des documents

Sommaire

Au fait !

  • Michel Iturria
  • Un homme / Une femme
  • Des habitants fleuris
  • Arrêt sur image : Le zouk Jazzy de Jacob
  • 20 ans de Prix Bois fleuri
  • Transmission

Regards

  • Pour une police de confiance

Grand format

  • Tranquillité publique : L’union fait la force
  • Quand la Ville veille
  • Plus de proximité

Pratique

Tribunes

 

Trois questions à Jean Touzeau, maire de Lormont

La tranquillité publique est au premier plan des préoccupations des habitants. Quel écho cette attente bien légitime trouve-t-elle localement ?

Jean Touzeau, maire de Lormont : La Ville multiplie, dans la limite de ses compétences,
les efforts pour favoriser la quiétude et le bien vivre ensemble. Nous avons ainsi créé plusieurs outils spécifiques à notre territoire, dont les Correspondants de nuit et la Maison de la justice et du droit. Nous avons également augmenté les effectifs de notre police municipale, installé des moyens de vidéo surveillance et renforcé la coopération opérationnelle entre police municipale et police nationale. Ces efforts vont au-delà de ceux fournis par beaucoup de communes comparables à la nôtre. La sécurité publique relève exclusivement des compétences de l’État. Les communes ne peuvent en aucun cas se substituer à la police nationale pour assurer le maintien de l’ordre public.

 Ce rapprochement avec la Police nationale ouvre-t-il des perspectives encourageantes ?
Avez-vous d’autres propositions innovantes ?

La question centrale demeure celle des moyens de la police nationale. La police dite « du quotidien », voulue par le Gouvernement, ne s’est pas traduite à Lormont par des effectifs supplémentaires. Des patrouilles mixtes, composées de policiers nationaux et municipaux, sont expérimentées depuis 6 mois.

Elles sont perçues très positivement par les habitants. Rassembler les deux polices dans les
mêmes locaux doit favoriser un travail quotidien de terrain et de proximité. Telle est la priorité des priorités. Cela ne sera possible qu’avec un confortement des effectifs de police nationale. Les municipaux ne peuvent en aucun cas assurer les missions de la police nationale.

Une idée neuve ? Nous avons la chance d’avoir sur la rive droite un commissaire de police attentif et désireux de travailler en lien avec tous les acteurs de la sécurité publique. Les incivilités et délits observés à Lormont sont bien souvent commis par des individus extérieurs, venus de communes couvertes non par la police mais par la gendarmerie. Alors allons plus loin : étendons le partenariat de la police municipale à la gendarmerie.

Les Foulées littéraires ont choisi l’humour comme fil conducteur de leur 8e édition. L’humour doit-il occuper une place particulière dans le sport ?

Dans le climat actuel, un peu de légèreté est appréciable. Ces 8e Foulées sont ainsi placées sous la présidence d’honneur de Michel Iturria qui a si souvent su nous faire sourire d’une actualité parfois déroutante.

L’humour trouve parfaitement sa place dans les pratiques sportives et dans un certain nombre d’expériences vécues. Ces Foulées sont à la fois une occasion de sourire ou de rire, avec l’exposition Iturria ou le stand-up de Nordine Ganso. Elles sont aussi un lieu de réflexion et de partage, avec l’intervention de nombreux sportifs dont Vincent Clerc, des auteurs ainsi que d’acteurs des politiques sportives, culturelles et éducatives locales.

J’invite les Lormontais à ne pas manquer ce formidable rendez-vous !

Le mag' audio

 

 

A la Une

Edito

 

Au fait

Regards

Grand format

Pratique

Tribunes

L'ours

En téléchargement

Podcasts