Magazine

Lormont actu – Septembre-octobre

1 documentPublié le

Magazine de la Ville de Lormont n°130
"Les clubs font leur rentrée"

Liste des documents

Sommaire

Au fait !

Regard

  • Francisco Contiéro au service au collectif

Grand format

  • Les clubs font leur rentrée
  • Des athlètes ambitieux
  • Le CAL tennis a beau jeu

Pratique

Tribunes

 

Trois questions à Jean Touzeau, maire de Lormont

Quel bilan tirez-vous du « bel été » à Lormont et dans quelles
conditions s’est effectuée la rentrée scolaire ?

Jean Touzeau, maire de Lormont : « Bel été » a multiplié les animations sportives, culturelles
et ludiques dans le contexte très particulier de Covid. En complément, les « Vacances apprenantes » ont permis le retour de centaines d’enfants dans nos établissements scolaires. Cela a permis aux enfants et aux familles de vivre des vacances différentes mais agréables et bénéfiques. Le bilan est très positif. Nous réfléchissons d’ailleurs à la reconduction de propositions similaires.

Ces dispositifs ont contribué à une rentrée apaisée. Le retour en classe est massif avec peu de réticence. Il était important que les enfants retrouvent le chemin de l’école de la République, avec tout ce qu’elle représente dans notre ville labellisée « Cité éducative ».

La Gauche et les Verts se partagent la gestion de la métropole.
Pensez-vous que cette nouvelle gouvernance profitera à la rive droite ?

 

JT : Nous l’espérons. Cette nouvelle gouvernance correspond au socle de notre majorité municipale et aux valeurs que nous défendons à Lormont depuis toujours : les valeurs solidaires, sociales, environnementales qui sont au coeur de tous nos projets.

L’économie est également au centre de nos préoccupations : il faut favoriser tout ce qui augmente les possibilités d’emploi et de formation. Développement économique, accompagnement social, préservation et valorisation de nature seront travaillées conjointement dans toutes les politiques portées.

LA : Vous occupez à Bordeaux Métropole la fonction de vice-président chargé de la valorisation du fleuve, des franchissements et du rééquilibrage rive droite. Quels vont être vos objectifs ?

 

JT : J’ai effectivement souhaité, dans le cadre de la représentation de notre ville à l’échelon intercommunal, me centrer sur ces domaines essentiels à l’avenir de Lormont et de la Rive droite.

La Garonne est un atout insuffisamment exploité. Développer le cabotage pour l’acheminement des marchandises et des passagers permettra de désengorger nos routes. Je défends aussi l’idée d’un nouveau pont à proximité de la Côte de Garonne. Les possibilités de téléphériques sont également à étudier. De nouveaux accès à Bordeaux et Blanquefort favoriseront le développement économique et l’emploi.

Nous avons obtenu la création d’une Opération d’intérêt métropolitain Rive droite pour booster notre économie et de réduire le déséquilibre entre les deux rives. Pratiquement, durant ce mandat, les nouveaux projets de développement métropolitain devront être ancrés prioritairement de notre côté du fleuve. J’y serai particulièrement vigilant. Je compte obtenir des avancées concrètes permettant aux habitants de la rive droite d’accéder plus rapidement à leur lieu de travail ou d’études.

Le mag' audio

 

A la Une

Edito

 

Au fait

Regard

Grand format

Pratique

Tribunes

En téléchargement

Podcasts