Budget

A l'instar de toutes les collectivités locales, Lormont dispose d'une autonomie financière qui se traduit par le vote annuel d'un budget. Le budget communal se subdivise en deux sous parties : budget de fonctionnement et budget d'investissement.

Rigueur constante et effort d’investissement maintenu en 2019

2019 s'annonce toujours contraint pour le budget communal. Depuis 5 ans, les communes contribuent à la réduction du déficit public. Cette année encore, elles ont pour consigne de maîtriser leurs dépenses et de plafonner leur endettement sous peine d'être pénalisées par l'Etat.

Le budget voté lors du conseil municipal du 14 décembre 2018 s'élève à 40,6 millions d'euros. Il se traduit par :

  •  La maîtrise des dépenses de fonctionnement, dans le respect du contrat passé avec l’Etat qui limite la progression des dépenses des collectivités à 1,2% maximum. Ceci permet à Lormont de dégager en contrepartie une épargne autour de 300.000 euros.
  • La stabilité des taux d’imposition pour la 22ème année
  • Une dette contenue et une capacité d’autofinancement accrue
  • La poursuite du désendettement : pas d’emprunt nouveau depuis  9 ans
  • 6,6 millions d’euros en faveur de l’investissement

Pour la 22ème année consécutive, Lormont n’augmente pas ses taux de fiscalité locale. C’est un effort assumé en faveur du pouvoir d’achat des ménages lormontais.

Les budgets des services municipaux sont préservés pour maintenir une bonne qualité des services aux Lormontais, en adéquation avec leurs besoins.

Les subventions aux associations et aux organismes divers sont maintenues, avec 4.250 000 euros consacrés au soutien à la vie associative.

Côté investissements, la Ville poursuit son cap, celui d'investir pour l'avenir, avec en 2019 des travaux de confortement du patrimoine municipal et des locaux scolaires. La recherche permanente de financements et de subventions pour les projets permet de réduire la participation financière de la ville et de ne pas contracter d’emprunts nouveaux.

Les principaux projets de 2019

  • Création de 3 classes à l’école verte du Grand Tressan (afin de finaliser le cycle scolaire complet)
  • Réalisation de l’extension des sanitaires à l’école Marie Curie
  • Crédits d’ études pour le projet de nouvelle piscine
  • Le réaménagement du secteur Montaigne et de l’esplanade François Mitterrand
  • l'aménagement du Fil vert du Parc des Coteaux
  • La mise en accessibilité des bâtiments communaux
  • Le subventionnement de travaux dans le cadre de l'Opah
  • L'entretien courant du patrimoine communal
  • Des crédits d'études pour des projets d’aménagement urbain (Carriet 2 et Pôle gérontologique)

Informations annexes au site