Château du Prince Noir

Cette page, accessible par un QR-Code in situ, a été créée par les Amis du Vieux Lormont afin de permettre au promeneur d'obtenir des informations sur l'histoire patrimoniale du site visité.

Historiquement Château de Lormont ou Palais des Archevêques, il doit son surnom à Edward de Woodstock, dit "le Prince Noir". Il appartient d’abord aux ducs d’Aquitaine, puis à la couronne d’Angleterre jusqu’en 1453.

Construit sur un promontoire surnommé le cap des Tours, il est depuis le XIIIe siècle, le siège du fief des archevêques de Bordeaux, seigneurs de Lormont (au titre de la sauveté de Lormont) jusqu’à la Révolution française. Ce château subit, au cours des siècles, nombre d'épreuves dues aux diverses batailles (guerre de Cent Ans, guerre de Religions, Fronde etc.). À la révolution il est vendu comme bien national. Il est depuis, propriété privée.

Le bâtiment visible aujourd’hui conserve une partie du XVIIe siècle (due à François de Sourdis) mais pour l’essentiel il s’agit d’une reconstruction de style néo-gothique du XIXe (due à son propriétaire M. Sascher). Après être resté à l'état de ruines pendant plusieurs années, la demeure principale et les dépendances datées du XVIIe au XIXe siècle sont réhabilitées dès 2005, sous les directives d'un expert passionné, leur propriétaire actuel.

Le château abrite aujourd’hui des professions libérales, une école de théâtre (cours Florent) et un restaurant renommé.

Localiser

image description Localiser

Informations annexes au site

tout l’agenda