Le château d’eau Fontainebleau

Cette page, accessible par un QR-Code in situ, a été créée par les Amis du Vieux Lormont afin de permettre au promeneur d'obtenir des informations sur l'histoire patrimoniale du site visité.

Malgré sa forte ressemblance à un des séchoirs à tabac que vous pouvez observer le long de l’autoroute dans le Lot et Garonne, le bâtiment qui est devant vous est un château d’eau. Il constitue un des éléments essentiels du premier réseau d’eau potable à Lormont. reçoit l’eau de la source Blanchereau envoyée par la pompe à vapeur. Sa position au  plus haut du réseau permet d’assurer la pression : l’ eau est stockée dans 2 citernes de 3000 L  (voir le lavoir Blanchereau).

En 1874, le maire, M. Gelot, en collaboration avec M. Bichon, adjoint, demande une étude de faisabilité afin de construire un réseau d’eau potable pour alimenter 8 bornes à installer dans la rue (l’eau à l’évier sera pour plus tard) pour permettre à tout le village d’avoir un accès gratuit à l’eau. Le problème majeur était posé par la partie haute du bourg, dépourvue de sources et de puits, et par la lutte contre les incendies qui était réduite, selon le rapport du Maire à l’abattage des maisons. L’étude prend 10 litres par habitant et par jour comme consommation de référence. Pour comparer, nous consommons aujourd’hui 140 litres !

Ce château restera en fonction jusqu’à la construction de celui de l’Ermitage et de la rue Abbarategui.

Localiser

image description Localiser

Informations annexes au site

tout l’agenda